Retraités au Portugal en temps de crise

Alors que le Portugal se serre la ceinture pour assainir sa dette publique, le président de la République, Anibal Cavaco s’est plaint de sa retraite insuffisante de 1300 euros, dans un pays où elle n’excède pas les 425 euros. Des déclarations qui ont d’autant plus agacé les Portugais que leur pays est sous assistance financière de l’UE et du FMI et est soumis à un rigoureux programme d’austérité : réductions de salaires et hausses d’impôts. Qu’elle est la réalité de la vie d’un retraité au Portugal par ces temps de crise?

Reportage Sandrine Mercier et Olivier Blanc
Durée: 3 minutes

Voir

Manuela Carmena, l’utopie au pouvoir

Chercheuses de couleurs

L’Année Podemos

Les nouveaux resistants